Celine

J’ai lu le témoignage de Marya et elle me rappelle la personne que j’étais à cet âge là. (et je le suis encore). À 17 ans j’ai été dans un collège à Toronto et l’autre année j’y ai retourné afin d’y travailler dans une famille.


Et j’ai été trop NIAISEUSE pour y rester je voulais retourner au Québec pour terminer mon Cégep. Et je le regrette amèrement. En relisant les nombreux témoignages forts intéressants de ce site çà me fait baver et rager de constater les belles années perdues à endurer nos sales péquistes nos sales politiciens qui viennent me voler la moitié de ma paie.

Maintenant à 45 ans je ne peux plus me sauver d’ici j’ai une “job” à bon salaire un conjoint et une maison. Il est trop tard.Vous me direz que je manque de “guts”. Oui c’est vrai vous avez entièrement raison. En attendant je perfectionne toujours mon anglais et je voyage quand je peux. (Et mon Dieu que je me sens bien dans un milieu anglophone).


Ma seule consolation c’est de penser qu’un jour à ma retraite je pourrai “décrisser” de cette maudite province gauchiste et séparatiste de société distincte(oh que c’est vrai) de petits Québécois qui se pensent meilleurs que les autres nationalités de politiciens avarent de notre argent (impôts). À tous les jeunes et ceux qui ont du “guts” ne faites pas mon erreur d’être revenu dans ce Québec en décrépitude. Partez avant qu’il ne soit trop tard. Je vous envie. GO FOR IT!


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.