Dan

Mon plus grand regret? Pas avoir sacré mon camp avant!

Je ne reprendrai pas ici les raisons pourquoi j’ai quitté puisque ce sont presque toutes les même que tus les autres qui sont partis. Ayant tout perdu à cause du bon gouvernemaman. Ma dernière job m’a vraiment donnée le VOMIT. Ayant été à mon compte presque toutes ma vie j’ai du en dernier assité à une réunion syndicale.


Imaginé! Pour moi je pouvait pas descendre plus bas! Sous les conseil du gars du bureau de chomage et avec une chance d’avoir un travail ici j’ai quittté avec ma blonde qui parlait pas un mot d’anglais voilà 5 ans pour les US. Ben oui les séparatistes encore un autre qui ne votera pas pour le non au prochaine.Si cela peu en motivé d’autre ben allons y!Je suis parti avec mon p’ti QI de 140 mon trailer de 4’X6′ plein de ce qui me bien et un peu d’argent pis une vieille Sonata 92 pour vivre dans une maison louer à des Québécois. PREMIÈRE GROSSIÈRE ERREUR. 5 mois plus tard je me retrouve à la rue avec presque plus d’argent une blonde un chien de 90 lbs pis un chat. 2IÈME ERREUR avoir travaillé pour un débile paranoiaque du Québec pour 6 mois. Nous en avons mangé de la misère et mangé du Kraft dinner pis des oeufs durs. Nous nous sommes retrouvé à une semaine près de devoir revenir. Pendant ces 6 mois heureusement j’ai pu envoyé ma blonde maintenant ma femme dans une université américaine pour apprendre la langue.


Première bonne chose!Il était absolument hors de question de revenir JAMAIS!2IÈME BONNECHOSE. Curieusement immédiatement en lâchant les Québécois tout c’est mis à mieux aller. JOb de Foreman pour un boss américain super j’ai pu acheté une autre maison d’un américain et j’ai finalement parti une entreprise américaine.Aujourd’hui ma blonde travaille à son compte pour plein de monde archi riche. Elle parle maintenant couramment anglais et négocie ses contrats toute seule. De mon coté j’ai maitenant des clients dans plus de 12 pays différents et je parle couramment avec des juifs français japonais chinois Suisses Belges noirs cubains Colombiens Australiens British et autres. Enfin tous nos amis sont américains. Aujourd’hui soit 4ans et demi après avoir lâché les QUébécois nous sommes sans dettes aucune maison meubles auto payé( je viens juste d’acheté Sebring décapotable à ma blonde).


Nous ne sommes pas milionnaire et gagnon notre vie honnêtement et sommes en parfaites santé mieux qu’avant même tant physiquement que mentalement!. En faite nous sommes finalement heureux dans l’univers que nous avons pu nous créé en sacrant notre camp du QUébec.Bonne chance à ceux qui veulent partir. Je vous laisse avec une phrase qu’un ‘maudit américain’ m’a dit un jour: Those who says it can’t be done should stay clear of the way of those who are doing it!Good luck every one.Un perdant ça gagne jamais mais un gagnant ça pert jamais!

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.