Denis

Le québecois (je laisse le ti-q volontairement!) pure laine est chialeux. Soit. Mais à mon avis ce n’est pas le vrai qualificatif du québecois pure-laine!

Les mots manquent pour le définir. Il est surtout jaloux. Vous voulez faire un pays avec une gang de jaloux comme cela?Le québecois est jaloux parce que c’est héréditaire. C’est dans notre sang!


Contrairement aux autres cultures qui nous entourent nous n’envions pas le succès de notre voisin nous le méprisons. Nous ne sommes pas tentés de surpasser l’effort de notre voisin. On chie dessus c’est plus facile.Nous ne reconnaissons pas le succès. On nivelle par le bas. Le taux de syndicalisation en est l’exemple le plus démonstratif de cette situation.

Nous n’aurons jamais de pays avec des gens qui tirent à boulet rouge sur les gens qui ont du succès. Et par succès entendons-nous bien je ne parle pas de celui de la culture artistique homogène imposée et réglementée par nos dirigeants…


Les meilleurs sont partis et ceux en voie de le devenir le feront aussi. La souveraineté se fera probablement quand il ne restera que les BS les syndiqués et les unilingues francophones qui cultivent une phobie des anglais qui nous entourent. Beau melting pot en perspective.

J’ai 32 ans j’ai voyagé au travers des États-Unis de l’Europe et du reste du Canada. JAMAIS je n’ai été mal pris pour communiquer avec une seule personne lors de mes rencontres avec des étrangers. Mes enfants n’écoutent que la télé en anglais comme je l’ai fait étant jeune.

Les seuls liens qui me retiennent ici sont ma mère et mon frère mon père étant décédé du cancer il y a quelques mois à attendre après des soins et à être traité comme un numéro au lieu de l’être comme un client. Je ne vais pas payer toute ma vie pour terminer comme lui. Non merci.Je ferai le grand saut lorsque j’aurai réussi à convaincre les miens. Mais même si je ne réussi pas “l’écoeurette-aigüe” qui me ronge me poussera lentement mais surement vers la sortie de ce pays de cul.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.