Dominic

Bonjour à tous et à toutes!Étant actuellement étudiant en droit à l’Université de Sherbrooke j’attends impatiemment de terminer mon baccalauréat pour étudier la common law à l’université Queen’s de Kingston en Ontario. Après avoir terminé un baccalauréat en science politique conjointement à l’Université de Montréal et l’UQAM (l’Université Québécoise Anarchiste et Marxiste) j’avoue que j’ai de plus en plus le mal du pays…


Si j’entrevois l’avenir du Québec je ne suis pas positif… Avant que le gouvernement Charest prenne le pouvoir je trouvais que les Québécois tentaient de vouloir se “gauchiser” davantage en réaction à la mondialisation et au conservatisme à l’américaine… Or depuis que Charest est au pouvoir c’est L’ENFER!!! Lorsque nos politiciens essaient de sortir le Québec du trou en coupant dans des mesures interventionnistes INUTILES le monde crie et les syndicats mettent de la “merde” dans l’engrenage. En conséquence il est difficile d’avancer…Le Québec RECULE vers les années 1970 c’est ce que je peux conclure en voyant les jeunes de mon âge se laisser pousser les cheveux et la barbe comme leurs idoles les Cowboys Fringants et Loco Locass dont le look rappelle drôlement Richard Séguin Harmonium Cayouche ou L’Infonie en 1976… c’est moins pire à Sherbrooke qu’à Montréal ou Québec mais encore…


Or en Ontario que j’ai eu l’honneur de visiter l’automne passé j’ai pu constater que c’était semblable au Québec moins la majorité des problèmes qu’on y trouve… comme vous le voyez j’aime le Québec c’est sa mentalité de Mai 68 qui me “gosse” de même que son style “Plateau Mont-Royal” où pour être un vrai gars il faut aimer magasiner se raser intégralement et avoir l’air le plus gay possible. En Ontario c’est différent. La mentalité est plus individualiste moins “conformiste”. Il n’existe pas de standards réels… bref on te juge plus par tes compétences que par ton apparence… C’est aussi à la mode d’être musclé poilu et aimer les “chars” que d’être métrosexuel… En passant les jeunes Ontariennes sont aussi “cutes” à mon humble avis que les Québécoises la seule différence étant qu’elles essaient moins d’être des autres et snobs.

Au Québec à moins d’avoir l’air d’un bum ou d’un homo il est très rare qu’une jolie demoiselle s’intéresse à toi … Or en Ontario j’ai plusieurs amies à qui bien des gars feraient les yeux doux… En tout cas il y a autre chose que le Québec dans le monde et je décide de partir.Je suis FIER d’être Québécois mais j’ai honte de ce que le Québec devient…


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.