Eric Plourde

J’entends souvent les gens dire qu’ils veulent sacrer leur camp du Québec pour telle et telle raison. Qu’on est trop taxés que les routes sont pas belles etc. J’ai habité dans trois pays différents en plus du Canada et je dois dire que pour certains aspects le Québec est une bonne terre d’accueil alors que pour d’autres aspects ça laisse à désirer.

Je crois qu’en nous comparant avec la Finlande le pays où j’ai habité le plus longtemps le Québec fait piètre figure. Là-bas on paye beaucoup plus de taxes et d’impôts (un char neuf c’est 104 % de taxes mais moi je m’en fous j’ai pas besoin de char pour me déplacer) mais elles sont bien gérées et pour un climat comparable l’offre de transport en commun ainsi que l’état du système de transport (privé ou public) est encore excellent.


Le service militaire est obligatoire donc ça soude les liens entre jeunes gens et ça empêche les rednecks et les bidoches de monopoliser la “job” de soldat.L’éducation est de loin supérieure à tous les autres pays US et Royaume-Uni compris (le R-U a envoyé des émissaires pour étudier le système d’éducation finlandais). Le taux de diplomation est de 45 % et presque 100% de la population sait lire et écrire. L’éducation est gratuite mais il y a des tests d’entrée très difficiles.

Pas grave les lukio (CEGEP) et polytechniques sont appréciés.Il y a beaucoup de festivals en été là-bas aussi mais ils développent leurs propres artistes pas des imitateurs poches comme au Québec tout a grâce à l’investissement de l’État.Pour la santé ça leur coûte moins cher qu’aux States et au Canada mais ils ont un meilleur système. La clé: c’est les municipalités qui gèrent les dossiers pas le gouvernement central. Donc tout est adaptéCôté sport c’est admirables. L’État finance le professionnel ET l’amateur.


On peut faire du sport juste pour se faire du fun OU pour faire une carrière OU les deux. C’est très hi-tech on a pas peur d’essayer des nouveaux trucs et le gouvernement est encore aujourd’hui un des plus honnêtes du monde. Finalement je crois qu’on aurait beaucoup à apprendre d’eux et de la Suède aussi : un bon équilibre entre public et privé. Parce que ça fait plus que 20 ans qu’on essaie d’imiter les États-Unis et regardez où ça nous a menés.

Aux States aussi les routes sont en mauvais état le système de santé leur coûte deux fois plus cher pour le même niveau de service et le système scolaire c’est bon pour 3 % de la population… pas étonnant que le pays va bientôt s’effondrer économiquement. Détroit est déjà rendue là ou le reste des States va se retrouver dans 25 ans.Ici on peut encore changer des choses. Mais ça prend des sacrifices.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.