Francois Paradis

Bonjour à tous Marié père de famille bon revenu francophone.

Ça fait près de 6 ans que je songe à quitter le Qwébec (“w” volontaire). Entre autre vers 28 ans c’est un séjour de 2 ans dans la belle ville de Montréal qui m’a donné le goût d’aller dans des endroits qui bougent. J’ai adoré ces 24 mois.Pendant certaines périodes je consacre beaucoup de temps à préparer les scénarios du départ.


Pendant certaines autres périodes je mets ce projet sur la glace pour toutes sortes de bonnes et mauvaises raisons tout en sachant que ce n’est qu’une pause dans mon projet.J’ai de plus en plus de difficulté à vivre au Qwébec.AUJOURD’HUI pas demain je continue à placer mes dominos afin d’être prêts à quitter quand je vais faire tomber le premier domino. Voilà quelques mois j’ai vendu un petit immeuble à revenus que je possédais. J’ai pu faire un peu de sous et récupérer ma mise de fonds. Ces sous sont l’argent qui va me permettre de déménager ma famille. Ça c’était mon premier domino.Je suis un travailleur salarié en ce moment.


Afin d’être prêt lorsque je vais remettre ma démission je suis entrain de mettre des efforts pour monter une petite entreprise….transportable. Ça fait près de 3 ans que je travaille sur ce projet qui va me permettre de travailler à l’extérieur du beau Qwébec. C’est dans le domaine de l’informatique. C’est que j’ai deux objectifs: Sortir du Qwébec ET être mon propre patron fonder une entreprise. Je ne veux pas nécessairenment devenir millionaire je veux simplement vivre aisément et en mettre de côté pour les imprévus et une retraite. Je ne suis pas certain de pouvoir réaliser cet objectif au Qwébec…en respectant la loi.


En passant voilà 5 ans j’ai tenté d’investir dans l’immobilier en achetant un premier immeuble à revenu avec mon frère avocat. Je pensais en acheter d’autres par la suite et gérer éventuellement un petit parc immobilier qui m’aurait permis de faire vivre ma famille mais avec la Régie du Logement comme associé imposé et obligatoire c’est démoralisant enrageant cahotique et burlesque. Malgré la rentabilité on a vendu ce dernier printemps. Trop d’embûches et d’irritants pour le rapport temps/rendements.Batinse je voudrais bien y rester au Qwebec j’essaie mais j’ai l’impression de ramer contre le courant. Je suis écoeuré.Bonne chance à ceux qui VEULENT rester et BRAVO à ceux qui vont voir ailleurs pendant plusieurs années et/ou pour toujours.Francois Paradis 35 ans.Ste-Foy

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.