Guy-Nicholas

J’habite Montréal depuis septembre 2001. Je me souviendrais toujours du moment lorsque j’ai obtenu mon permis de conduire provincial Québécois à Hull. Un homme qui quittais le Québec m’a dit: ‘Bienvenue au Québec ou (je cherche l’accent grave) tout coûte plus cher!’. J’avais 24 ans j’étais ignorant (en voyant les prix de loyer beaucoup moins cher que chez moi) et pour un moment je pensait que j’avais trouvé le Shangri-La Canadien (je suis originaire de l’Ontario né à Terre-Neuve élevé en ‘Franglais’ à Sudbury).J’avais trouvé un travail à Montréal avant de quitter l’Ontario et déjà négocié mon salaire (à la hausse par rapport à ce que je gagnait ‘à l’heure’) je ne peux vous dire à quel point je suis resté ‘bête’ lorsque j’ai reçu mon premier chèque de paie. Qu’elle horreur! 40%+ de taux d’imposition!


J’étais prêt à accepter mon sort…je me disais que les services doivent êtres meilleurs ici – depuis 5 ans (mes années à l’Université d’Ottawa et Carleton) on me parlais des courants socialistes progressistes du Québec.Quelle déception quelle farce et surtout quelle hypocrisie. Je contribue à chaque semaine au ‘bien collectif’ que nous vendent les médias et partis politiques Québécois (les ‘gauchistes’ ou la go-gauche) mais je ne vois malheureusement les fruits de mes efforts. Mes services médicaux ce sont dégradés (le privé a une place TRÈS importante ici) et je n’ai AUCUNE idée à qui va ma contribution fiscale. Le travail au noir c’est chose courante.


Les jeunes dans la rue il y en a à la tonne.J’en aurait aussi long à dire sur l’illusion des valeurs universelles dites ‘égalitaires citoyens (du West Island à l’île aux Trembles) et de son passé glorieux. Je reconnais son potentiel mais je me frustre devant son ignorance et sa fermeture. J’ai peur d’elle parce qu’elle a tout les éléments propices à l’éruption (ou l’implosion) et je crois en elle parce qu’elle vertes’ ou ‘progressistes’ que semblent êtres si chères aux Québécois(es). Je pourrait vous parler aussi de mes opinions sur l’emprise des médias sur le peuple Québécois (victime de ses racines écclésiastes?).


Malgré tout je suis amoureux de Montréal la joie de vivre de ses pourrais être une force inégalée en Amérique.Je ne pense pas que je verrai le jour ou elle deviendra un exemple pour le monde entier – elle est trop fixée sur son passé trop infulencée par ses ‘régions’ protectionnistes et victime d’une culture bureaucratique beaucoup trop lourde.On verra se que l’avenir apportera mais moi malheureusement pour mon avenir et celui de ma famille je doit abandonner.

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.