Henriette Leclerc

Nous sommes partis vers l’Ontario le 15 Oct. 2012. Maison vendue, sommes « full timers », et nous dirigeons vers le Texas chaque hiver….


Arrivés au Québec en 1977 lors de l’euphorie péquiste avec René Lévesque, c’est aujourd’hui la même rengaine. Nous sommes bilingues et nos enfants le sont aussi l’ayant appris dans leur enfance avec les autres enfants du voisinage (sans douleurs).

Étant dans les Forces Canadiennes, nous avons vécu dans plusieurs provinces canadiennes, nous sommes chez nous partout, ns ne ressentons aucun sentiments de réticence envers nous des autres canadiens d’autres provinces.

Nous sommes inclues dans tous les groupes que nous fréquentons. Il y a des imbéciles des 2 cotés. Si ça ne fait pas avec un groupe, on peut changer d’amis, tout comme on le faisait lorsque nous demeurions à Québec….

Nous n’avons pas décidé de partir du Québec pour aller habiter le Paradis terrestre, mais parce que, vraiment, ns avions une écoeurantrie aigue de *souverainiste, péquiste, etc.

Nous ne sommes pas jeunes, mais Dieu que c’est le fun d’être parti.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.