Jacques L.

Enfin un endroit oû je vais pouvoir donner mon étât d’esprit depuis que nous sommes de retour au Québec. Un petit retour en arrière s’impose afin de vous laisser savoir qu’avec ma famille (épouse un gars et une fille) nous sommes parti environ 11 ans du Québec mais de façon non-continue. Nous avons vécu en Ontario à quelques reprises ainsi qu’en Pologne plus exactement à Varsovie la capitale.


J’avoue avoir eu ce qu’on appelle des chocs culturels lors de nos péripéties hors du Québec. Certains furent moins violents que d’autres tandis que le pire choc que l’on a eu fut lorsque l’on est revenu au Québec pour de bon…hé oui.Je m’explique: étant originaire de la ville de Québec oû j’y ai passé toute ma jeunesse mon appartenance à ma ville était grande. Lorsque je suis revenu au Québec pour y demeurer après avoir découvert une multitude de cultures au travers de nos voyages Thaïlande l’europe de l’ouest de l’est l’île de Chypre à trois reprises c’est là que le choc a eu lieu et que je me suis apperçu que les Québécois manquaient d’ouverture et qu’en se croyant le nombril du monde ils leur manquait le principal soit d’être conscient qu’il existe autre chose que le je me moi si typique de notre culture Québécoise.


J’en vois déjà sauter aux barricades et me baptiser de tous les noms. Nous sommes dans un pays (Canada) libre et tant que nous aurons ce principe fondamentale que tant d’autres pays aimeraient bien posséder et bien je continuerai à crier haut et fort que nous nous devons de sortir de nos habitudes et moeurs quétaines et s’épanouir sur le monde tel qu’il est aujourd’hui.

Oui je suis d’accord avec plusieurs d’entre vous qui diront qu’il y a des places pires que ça dans le monde. D’accord mais comme il y a toujours place à amélioration nous avons le potentiel pour y arriver mais c’est la façon d’y parvenir qui laisse à désirer. Je suis sur que j’ai parti bien des débats mais si ce que j’ai écrit a suffit à ouvrir les yeux à certains d’entre vous et bien j’aurai par le fait même réussi à vous amenez à commencer l’amélioration du peuple Québécois.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.