Jacques Letendre

Je ne veux certainement pas quitter le Québec à mon âge.

J’ai un frère et une soeur qui ont quitté le Québec pour les USA il y a une quarantaine d’années. Ils semblent heureux mais pas nécessairement plus que moi. Quelques fois à les entendre tout y est beau tout y est gentil.


Toutefois en d’autres occasions à les entendre rien n’est correct (pareil comme ici). Tous deux ont Bush en admiration.J’ai un fils qui a travaillé 4 ans en Nouvelle-Angleterre il aurait pû y passer sa vie. Son jour le plus heureux est celui où il revint vivre à Montréal.

Jacques Parizeau ne s’est pas gèné pour déclarer que tous ceux qui en ont envie de quitter le fasse et ceci dit d’une manière très convaincante.J’ai toujours travaillé en gardant en tête d’atteindre une retraite confortable.


C’est fait depuis une dizaine d’années et je suis sûr que peu importe l’endroit où j’aurais demeuré à l’extérieur du Québec je ne serais pas parvenu à une meilleure situation à tous points de vue.Je suis certain que si les frontières du Québec étaient ouvertes à toute personne désirant y immigrer c’est par millions qu’afflueraient des gens de tous les pays du monde.

La pluspart sinon la totalité de ceux qui émigrent le font par capitalisme exagéré. Paris ne s’est pas bâti en un jour.

Le Québec offre tout à ceux qui s’acharnent et persévèrent.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.