Jean

J’ai travaillé à Ottawa Toronto et Calgary et après 20 ans d’absence du Québec j’ai fait la plus grosse erreur de ma vie professionnelle. J’ai tenté un retour au Québec afin d’être près de la famille et de relever un nouveau défi professionnel. Je pensais avoir accès à une bon emploi avec mon expérience combiné avec un MBA et un titre de comptable professionnel. Résultat j’ai niaisé 5 mois au Québec et j’ai eu très peu d’entrevues…donc pas de job.


Après avoir connu ce que c’est vraiment une croissance économique en Alberta je vois que le Québec est en stagnation et même en déclin. Bravo pour les petites PME qui réussissent mais les entrepreneurs québecois réussiraient beaucoup plus facilement ailleurs et avec moins d’effort. Je vais donc quitter de nouveau le Québec. Direction Toronto endroit auquel les emplois pleuvent dans mon domaine et le bilinguisme est respecté et même encouragé. Mon nouveau départ sera donc permament et aucun retour est dans mes plans. C’est vrai que travailler à l’extérieur comporte quelques inconvénients mais si on fait une liste des pour et des contre il est facile de savoir que la liste des pour est beaucoup plus avantageuse que ce soit au Canada ou aux Etats-Unis.


Moins de taxe meilleur système de santé opportunités de carrière intéressante et découverte de nouvelles cultures.Note à ceux qui ont écrit et qui ont vu leur témoignage refusé.Avant de vous péter les bretelles que tout est beau au Québec et que le reste de l’Amérique du Nord est peuplé de red neck allez donc faire un tour et parler au vrai monde vous allez voir que notre peuple ou tribu n’est pas si avancé que cela.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.