Jessica

Dans mon esprit c’est clair: je vais partir ma propre entreprise plus tard. Une autre chose aussi est claire: je ne la partirai pas au Québec. Pourquoi partirais-je mon entreprise dans un endroit où les chances sont d’environ 40-50% qu’un syndicat vienne se fourrer le nez dans mes affaires?

Pourquoi créer des emplois au Québec où bientôt plus personne de l’étranger ne voudra investir? Toutes les taxes reliées à l’exploitation d’une entreprise sont énormes…


Ce sont là des facteurs qui font une grande différence surtout au début du démarrage de l’entreprise entre une entreprise qui croît et une entreprise acculée à la faillite.La société québécoise en générale est en déclin et je me demande sincèrement où cela va s’arrêter. On se dit ouverts d’esprit et on déteste les anglophones.

On prône la liberté d’expression et à chaque fois que quelqu’un se dit anti-syndicaliste et/ou anti-souverainiste cette personne se fait accuser de tous les défauts d’être naïve etc.


Oh et j’allais presque oublier: à se faire taxer comme on se fait taxer (une taxe qui en taxe une autre… Il faut bien être au Québec pour voir ça!) est-ce qu’on a de meilleurs services? Laissez-moi en douter…Vive le Québec libre?

J’opterais plutôt pour: Vivre libre du Québec!


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.