Louis

Chers amis cheres amies Depuis que je suis petit que j’ai l’envie de voyager. Ce que je fais? Je voyage le plus que je peux et le plus loins possible. Je parle maintenant 4 langues et ai paye mes etudes de ma poche.


Je n’ai recu que tres peu d’encouragements de la part de mes proches et de mes connaissances. A chaque depart c’est toujours la meme chose:”mais t’es malade!” “ca sert a rien” tu cherches a fuir quoi? ca doit etre tes parents qui payent! etc… Je suis toujours etonne de ces reactions si negatives. Ca me sonne et me saoule. C’est aussi a peu pres la meme chose lorsque je reviens de mes periples. Les gens ne s’interessent pas a ce qui se passe ailleurs. Je me sens comme un martien “ecarte”. Le plus loins qu’on va c’est Montreal et encore. Il parait que “Montreal c’est gros que ca pue pis qu’il y a des “negs” des races pis des Anglais…” Que voulez-vous repondre a ca? Par ou devrions-nous commencez? (Je ne sais pas je ne sais plus) Je crois que nous avons a nous poser beaucoup de questions quant a l’education que recoivent nos petits Quebecois.


Il y a il me semble une culture du laisser-faire de la paresse de la peur(du risque des autres de nous-meme etc…). Je me demande ce qu’apprennent les parents a leurs enfants. Pour ma part je dois combattre tous les demons que m’ont laisse mes professeurs et les mauvais reflexes que mes educateurs m’ont souvent laisses en heritage. Par exemple il est interressant de voir qu’au conventum du college prive que je frequentait lors de mes annees de “secondaire” un de mes “brillants” professeurs et aussi directeur de l’insitution me confia en souriant:”je ne croyais pas que tu finirais un jour tes etudes secondaires!”… Ca c’etait un homme de vision educateur pertinent une personne qui devait nous poussez a nous depasser et a la fois nous comprendre! Si vous voulez savoir j’ai fait des etudes de Sciences Politiques et de Droit et habite maintenant la Chine depuis plus de deux ans et mes voyages ma vie ne font que commencer. Je suis loins d’etre satisfait de ce que j’ai deja accompli il me semble qu’il y encore tant a voir et a faire.J’ecris ces quelques lignes parce que j’ai peur de ce que deviendra le peuple Quebecois.


Je ne le comprends pas et n’aime pas ce qu’il devient et la direction que semble prendre son avenir. Il me semble que beaucoup trop de gens s’en fouttent. On me repond souvent que les gens n’ont pas le temps de penser a ca et que c’est de la politique et blablabla. Mais qu’est-ce que ca va prendre? En attendant on dort. C’est un sommeil qui va couter cher tres cher. Il faudrait un peu d’action un peu de vouloir une attitude plus seinne. Nos cerveaux et les gens qui veulent bouger les choses ne semblent pas arriver a leurs fins dans leur terre natale. Il partent ou ils meurent. Il faudrait un peu avoir l’envie de bouger. Le travail c’est pas si pire que ca. Un peu de vision c’est bien aussi. Ca prend pas grand chose vous savez! Je parle de cette peur de l’avenir parce que j’aimerais un jour revenir et montrer a mes amis venus d’ailleurs qui nous sommes. Je veux aider. Je voudrais pouvoir dire CA c’est nous et etre enfin fier de rentrer a la maison. En attendant c’est le noir alors qu’ailleurs ca bouge et beaucoup.Louisps: j’aimerais aussi souligner que je note que malgre toute les bonnes intentions des gens du Quebec: Il y a un manque flagrant quant a l’eveil de plusieurs au bonnes manieres le comportement en societe. Je me suis tellement souvent trouve gene du comportement de plusieurs Quebecois a l’etranger…C’est genant! Vous n’etes pas dans votre cuisine ou chez votre vieux “chum” partout sur la terre. La premiere impression c’est pas juste un mythe: le monde vous regarde: soyez a la hauteur. Soyez fiers et montrez ce que vous avez de plus beau ce que vous pouvez reellement faire!

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.