Marie Boucher

Bonjour a tous!

Eh moi qui pensais etre toute seule dans l’univers a penser comme ca! :-)Voici ma petite histoire:Au Quebec j’etais tres malheureuse pour toutes les raisons citees dans ce site et plus encore! Ca m’a pris environs cinq ans pour me decider a partir du Quebec a ‘sacrer mon camp’. J’etouffait! Quand on vit au Quebec on vit dans une bulle de verre. C’est comme si le reste du monde n’existait pas ou qu’il etait hors de portee. Apres une suite d’echecs j’ai decide d’aller reflechir en Virginie… J’ai pris deux semaines de vacances pour evaluer ma situation.


En revenant j’etais juste plus deprimee qu’avant de partir. C’est a ce moment que le declic s’est fait. C’est ainsi que je me suis inscrite a une agence de Nanny et j’ai trouve une super petite famille en Ohio. J’ai travaille pour eux pendant environs 6 mois et j’ai appris la vie ailleurs. Quand mon contrat s’est termine je suis revenue au Canada… mais pas au Quebec. J’ai fait mes valises et je suis allee m’installer a Windsor Ontario. Comme plusieurs sur ce site je suis arrivee a Windsor sans connaitre la ville. J’ai loue une chambre d’hotel pour trois jours et j’ai chercher un appartement. Apres deux semaines de recherche je me suis trouve un emploi de nuit dans un centre pour jeunes en difficulte. Ce travail de nuit me donnait la liberte d’apporter mes devoirs au travail. C’est ainsi que j’ai finalement eu la chance de retourner aux etudes. Depuis ce temps ma vie s’est mise a bien aller.J’ai commencer a m’eloigner emotivement du Quebec et ca m’a fait du bien. Ici on ne parle pas du Quebec les politiciens ne sont pas des heros nationals le sujet principal n’est pas la politique. Ici on vit on respire…


Les ontariens qui sont supposement si mechant ne m’ont jamais fait de remarque desobligeante envers les Quebecois. Ils se posent beaucoup de questions parcontre. Ils ne comprennent pas pourquoi les Quebecois veulent se separer. Ils ne comprennent pas pourquoi eux envoient leurs enfants dans des ecoles d’immersion francaise quand les quebecois n’ont pas le droit d’envoyer les leurs dans les ecoles anglaise. Tout ca est un grand mystere pour eux.Quand je suis partie mon anglais etait loin d’etre parfait mais j’ai appris. Une de mes plus grandes frustrations etait de ne pas parler correctement l’anglais. A l’ecole un jour alors que je venais de demenager en plein milieu de l’annee scolaire un ‘gros epais’ de directeur a decide de me placer une annee en retard en anglais. Juste parce qu’il ne restait plus de place pour l’annee courante. Ce n’etait pas assez d’avoir de pietres chance d’apprendre l’anglais il fallait qu’on me vole une annee d’anglais. Ce qui fait que je n’ai jamais fait mon anglais de secondaire 5. Une de plus n’aurait probablement rien change mais bon. Ce qui m’amene a une petite annecdote: Mon patron a recement eu a communique avec des gens de Montreal. Il m’a dit en souriant qu’il avait plus de facilite a comprendre les Francais de France que les Francophone de Montreal. Etrangement je ne suis pas surprise… et vous?Quant a mon francais il n’est pas parfait. Mais ici il est vu comme une richesse. Aujourd’hui quand j’appelle au Quebec pour le travail je suis toujours ebahie de voir a quel point les gens parlent comme des enfants. Et quand je lis des forum comme celui-ci je suis toujours surprise de voir a quel point le francais est maltraite par ceux et celles qui crient le plus fort que l’on doit le preserver.

 

Au quebec les valeurs familiales sont perdues. Tout semble relie au sexe. C’est pathetique! La television est vide de contenue et pleine de propagande en continue. C’est enragant! Bref… je ne veux pas repeter ce qui a deja ete dit…Adieu la pensee unique Bonjour le monde!

Marie Boucher

Windsor Ontario

 


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.