Marya

Bonjour. J’ai terminé mes 2 ans de cégep à FX-Garneau et je commence à l’Université Laval en automne prochain. 2 ans de cegep.. honnêtement c’est un record!

La trop grande majorité du monde qui entrent au cégep vont y passer 4-5 ans de leur vie à se chercher à couler des cours à fumer du pot à profiter des très (trop) faibles coûts d’admission et bien sûr à faire les grèves dès que l’occasion s’y prêtent afin de demandes des baisses de frais d’admission évidemment!


Je sors du cégep très bouleversée je suis allée à une école primaire et secondaire assez stricte sur les valeur de l’ambition du travail et du succès. Quand on met les pieds dans un cégep on rentre comme dans une bulle ou tout est au ralenti.. Étant mené par un ASSO très gauchiste et anti-américain je me suis vite sentie vraiment pas à ma place.

Étrangement me direz-vous mais je rentre à l’Université à Québec quand même… probablement une des plus gauchistes qui existe! Mais ce n’est que pour profiter de mes dernières années à habiter avec mes parents et à voir mes amis d’ici. Après mes 3 ans à Laval je vais packer mes affaires et partir surement en Ontario ou aux États-Unis.

Après plusieurs voyages à New York il est très difficle de ne pas avoir le goût d’aller y faire sa vie. Parlant de New York le 11 septembre 2001 j’étais alors en secondaire 4 j’ai pleuré énormément quand j’ai entendu parler des attaques. J’étais de loin la seule. Personne ne pouvait comprendre pourquoi j’avais autant de peine. Les pauvres ils n’avaient probablement pas voyager assez pour réaliser que le World Trade Center n’était pas seulement 2 tours.. mais un emblême de fierté pour les États-Unis .. probablement comme le drapeau du Québec l’est pour eux.


C’est justement pourquoi je me sens beaucoup plus Américaine que Québécoise. De plus je partage leur conviction politique leur idéologie conservatrice et l’aspect capitaliste. De plus je suis quasi-bilingue et je n’ai pas honte de dire que je préfère de loin l’anglais que le français. J’ai toujours été à part pour ça et ça me freak beaucoup quand je réalise que les gens de mon année scolaire ne parle pas anglais grandissent avec les syndicats se font brainwasher par le PQ and so on…

J’ai donc la ferme intention de quitter cet endroit en agonie pour aller travailler ailleurs là où travail succès et argent riment à merveille. En fait à bien y penser je suis pour la souveraineté. Mais seulement quand je n’habiterai plus au Québec. Car à ce moment-là ca va être un délice total de voir le Québec mourir.

Pour l’instant ce n’est que l’intérieur du Québec qui est pourri. Mais une fois la souveraineté atteinte il le sera en entier.

Et je dirais alors “Good For You Losers”. Parce que personnellement la seule emblême que je vois pour le Québec est un gros signe de Loser dans le front.

Merci.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.