Mexicael

C’est plutôt drôle cette volonté de partir mais dont « l’ailleurs » se confine finalement à l’Ontario à l’Alberta et les États-Unis. On fait la morale sur l’ouverture d’esprit des Québécois que certains « restent ici par peur de l’inconnu» mais on veut aller là où il y a encore des Walmart des patates frites pis de la bonne rootbeer !


On apporte finalement que des arguments plutôt faibles quant on vient à verbaliser cette supposée écoeurite aiguë moins d’impôts des stands à patates des trottoirs moins larges des routes plus belles etc…Quelle leçon d’ouverture ! wouh ! Des gros changement de vie en perpective ! On a même droit à un Français qui a mal vécu son choc culturel parce qu’il croyait qu’il n’en n’aurait pas vu qu’il est Français.

C’est vraiment une question de perpectives car pour moi le Québec et tous ces endroits cités dans ce forum c’est du pareil au même. Ciboire. Si vous voulez vraiment partir allez en Inde au Népal en Thaïlande au Brésil au Sénégal En Afrique du Sud au Japon en Corée du Sud Etc.

Là vous vivrez une vrai différence serez en mesure de juger vraiment cette différence grâce à une rupture radicale coupez le cordon obélical avec cette mentalité occidentale du Me myself and I. Mais je suis sûr que la plupart de ceux qui veulent partir n’en ont pas le courage. Grands parleurs petits faiseurs. J’ai moi aussi eu le désir de quitter le Québec moi aussi j’en ai eu marre.


Je suis parti deux ans et je repartirais encore. Je suis nomade et je considère aujourd’hui Montréal comme mon port d’attache. Mais le séjour à l’étranger m’a aussi servi à comprendre certaines qualités que possède le Québec et j’ai compris aussi et que la haine de ce qui constitue une partie de moi ne mène nul part. Et que des cons et des mentalités connes il y en a dans tous les pays.

Faut apprendre à vivre avec ça car à moins de vouloir appliquer la solution finale il y en aura toujours c’est une question de maturité. Cessez de «fuir» et cherchez à découvrir plutôt. Dites-vous au plus profond de vous-même pourquoi vous voulez allez à un endroit plutôt que de cherchez des raisons de partir.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.