Pascal Nadeau

Pourquoi certaines personnes se sentent obligées de se défouler sur leur nation d’origine alors qu’elles sont déjà ailleurs ?

Est-ce de la honte un complexe d”être Québécois ? Plein de monde quitte le Québec sans pour autant bafouer ses origines publiquement: pourquoi un tel site ? Pourquoi autant de hargne ? Croyez-vous changer quoi que ce soit en vous insultant vous-mêmes?Ces gens parlent comme qu’ils s’étaient affranchis et de l’exprimer est pour eux comme étaler une certaine réussite.

Il n’y a pas beaucoup de peuples sur la terre qui soient aussi peureux d’être ce qu’ils sont… Ces gens sont pathétiques car ils croient qu’en s’immersant dans une autre société ils pourront se percevoir et se faire percevoir comme des non-québecois et peut-être devenir un parfait petit américain canadien français bref devenir quelqu’un d’autre. Pourtant les gens qui s’expriment ici contre leur propre génome ne cesseront jamais d’être québecois. Non seulement ces gens ne connaissent pas bien leur propre société


-en fait ils la méprisent- ils se contente d’en projeter une image négative unidimentionnelle et infériorisante. À mes yeux ces gens sont extrêmement conformiste et conformisés.

Ils ont besoin d’être dans la sécurité de la majorité ; pour eux le Québec n’est pas différent il est anormal il détone du reste de l’Amérique et ils y sont inconfortables. Les fuyards chialeux d’ailleurs sont très endoctrinés sur le plan idéologique : matérialisme individualisme repliement sur la famille rejet de la politique des questions sociales et environnementales conservatisme; tout cela transpire de leurs témoignages triomphants. Ces gens ont peu d’ouverture d’esprit et ne pensent pas de façon autonome.


Ce sont des esclaves heureux qui s’identifient au courant dominant dont les valeurs sont axées sur le court terme l’uniformisation et l’individualisation.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.