Philippe N.

Mon histoire est un peu différente. Je n’ai pas quitté volontairement: j’y ai été forcé. A la fin quarantaine, j’ai perdu mon emploi. J’ai multiplié les applications, 50, 100, 200, 300, … Six mois passent, puis 1 an, puis 2. Pas moyen d’avoir d’entrevues.

Les compagnies me trouvent trop vieux. Au niveau de la discrimination basée sur l’âge, on est champions au QC!!

Je fais alors une dizaine d’applications aux USA. Rapidement, j’obtiens 3 entrevues téléphoniques, et 2 offres fermes. J’habite maintenant au Texas en banlieue de Dallas.

Mon salaire net est grosso modo le double de ce que gagnais au QC.

Pour $162,000, je me suis acheté une maison de 4 chambres, 3 salles de bain, garage double, construite sur un terrain de 12,000 pi.ca. La même maison couterait le triple à Montréal. Et pas de taxe de bienvenue ou niaiseries typiquement québécoises.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.