Richard Comeau communicateur

Mon insatisfaction à vivre dans une Province où le nivellement vers le bas est légion et où la classe politique tous partis confondus brille par sa médiocrité et son incompétence ; atteint actuellement son paroxisme.


Au Québec nous sommes les grands champions des pires routes au Monde non pas à cause du climat mais plutôt en raison de mauvaises fondations originant des années 50 ; d’un système de santé saboté par des gestionnaires carriéristes et égocentriques; des chefs syndicaux véreux principalement à la FTQ qui magouille avec les bonzes péquistes à leur profit évidemment ; un taux de taxation strangulant qui anéantit toute motivation à se démener sans relâche pour hausser de façon significative notre niveau de vie ; une mentalité réductrice où la jalousie maladive de la majorité triomphe sur la valorisation empathique que nous retrouvons ailleurs lorsque quelqu’un réussit de par son talent et sa tenacité.


Le Québec avec sa mentalité de magouilles où les grands projets aboutissent toujours à des dépassements de coûts des plus douteux n’a pas d’avenir avec son *tournage en rond* perpétuel et son cha cha cha à 2 paliers politiquement parlant.Mes 2 neveux ont quitté le Québec pour l’Alberta et ne reviendront probablement jamais. Ici tout est terminé….. Un peuple de chiâleux qui parle parle parle… et n’agit jamais face aux incongruités de nos administrateurs publics bougons qui seraient incapables pour la majorité d’administrer un simple dépanneur du coin.J’ai un ami qui prépare avec son épouse son départ pour le Panama maintenant qu’ils sont presqu’à la retraite et qu’ils ne veulent pas se faire voler leurs économies par ces maudits incompétents à la Jean-Claude Scraire l’ancien PDG de la Caisse de dépôt et placements qui nous a appauvrit en pur imbécile mais qui s’en est sorti avec une prime de séparation scandaleuse à nos frais. Le vol institutionnalisé est la norme au Québec dans les services publics.Je cherche présentement la façon de foûtre le camp moi aussi étant célibataire à 52ans pour aller retrouver de l’oxygène me permettant d’être heureux et de ne plus vivre dans une Province où les sentences bonbon encouragent le crime.


Car au Québec faut pas se le cacher le crime paie….. Pensez aux commandites signées par de bons Québécois honorables !Je ne veux pas nécessairement repartir à zéro…mais quand on cherche on trouve…et je vais trouver la façon de me remettre rapidement sur les rails ailleurs…. Quitte à marier une américaine ::::))))sourire s’il le faut pour aller vivre en Nouvelle-Angleterre…..De toute façon au Québec le culte de la jeunesse est tellement puissant que dépassé 50ans alors que nous sommes en pleine possession de nos moyens avec une expérience bien consolidée…. on nous met sur la voie d’évitement… alors j’en ai assez………….Je ne suis plus capable d’entendre le radotage des années 70 et de vivre dans un éternel rapetissage d’une mentalité de syndicaleux où tu n’as pas le doit d’être intelligent performant ambitieux et prolifique…. Ici on haït les gagants…. honnêtes…Bonne chance….Richard Comeau

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.