Roger

Je suis déménagé en Ontario en 1979 tout d’abord pour y étudier. J’avais une certaine crainte car je ne parlais pas anglais, mais pas du tout.

J’ai trouvé Ottawa très propre et bien adaptée à mes besoins. J’y suis resté et jamais je ne retournerais au Québec même si ma famille y habite toujours. Je préfère visiter que d’y rester. Ce sont les bagarres de langues au Québec qui me fatiguent le plus.

Ils ont peur que le français disparaisse alors qu’après 33 ans à vivre et à travailler en anglais, je parle le français toujours aussi bien que lorsque je suis parti.

La responsabilité de garder sa langue revient à chaque individu et non au gouvernement.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.