Stephan S

Nous quittons… Moi ma femme et mes 2 enfants de 4 et 5 ans nous quittons.En fait ce n’ai pas une nouveauté j’ai déja écrit un témoignage l’été dernier disant que j’avais l’intention de quitter. Maitenant c’est plus concret que jamais Nous quittons le camion quitte le 25 mai 2006 et nous entreprenons l’aventure d’une vie.Je pourraît dire que le Québec est comme cela ou comme ceci j’y reviendrai mais la principale raison de notre départ c’est la découverte l’aventure.


Découverte d’une nouvelle culture l’aventure de voyager et surtout donner un héritage a nos 2 enfants voir que la vie ce n’est pas juste le francais la souveraineté et le syndicat. Nous voulons leur donner une vraie ouverture sur le monde donner le bilinguisme et aussi découvrir le monde en voyageant a l’aide d’un meilleur salaire pour moi et d’un pacte fiscal avantageux.Pour tout ceux qui veulent quitter et qui sont inquiets lisez ceci.

J’ai encore un bon emploi une maison une voiture et mon plus vieux va a l’école. Je vous accorde que la logistique est plutôt compliquée. Premièrement j’ai vendu ma maison plus que facilement en 7 jours. Je n’ai pas encore d’emploi confirmé mais je vais a Calgary au début avril pour trouver une maison a louer inscrire les kids a l’école et aussi j’ai 2 entrevues d’emploi. Il n’y a aucun doute dans mon esprit que je vais me trouver un emploi rapidement.


Je suis un comptable de 10 ans d’expérience qui parle pas si pire en anglais. Avec toute les jobs disponible la-bas je ne peux pas croire que j’en décrocherais pas une.Ma petite expérience du domaine de l’emploi a Calgary m’a permi de voir que les employeurs ne croient pas sur parole les québécois qui les communiquent pour avoir une job. Un employeur m’a directement demandé si je montais quand même si je ne trouvais pas un emploi avant le déménagement. Je comprends leur attitude. Au nombre de personnes qui veulent déménager la-bas il ne peuvent pas prendre le risque d’engager quelqu’un qui a l’intention de déménager.

Ils veulent être sûr que le chercheur d’emploi va déménager. Dans mon cas les démarches ont étés facilités quand je lui ai dit que j’aimerais le rencontrer la semaine que je vais a Calgary a mes frais. Pour eux cela démontre un engagement donc une sécurité pour eux.Le Québec… Je sais pas si c’est parce que le deuil est fait et que je regarde la société québécoise avec des yeux de futur albertain d’adoption mais il me semble que le québec tourne en rond.

Rien n’avance et toutes les nouvelles démontre la culture d’immobilisme des québécois. Ici rien ne change dès que quelque chose dans l’actualité voudrait faire évoluer la société québécoise il y a un tir groupé de tout les organismes pour tuer dans l’oeuf le changement. Théorique comme discour ? Parlons alors d’exemple concret. L’élection des conserveteurs les PPP le privé dans le réseau de la santé les CPE (pas le contrat de la première embauche en France les centres de la petite enfance !) le manifeste du Québec lucide le fonds des génération les scandales de la SAQ les scandales de la SAAQ le programme des commadites le zoo de quebec la gaspésia l’état des route au Québec l’industrie forestière l’équité salariale… assez j’ai assez souffert.Quelque soit l’exemple utilisé la gauche québécoise monte au front pour réclamer l’engagement de l’état au diable les diminution d’impôts et la croissance de la dette tout ce qui compte c’est le modèle québécois.

SSS socialiste syndicaliste et séparatiste telle est le définition du québécois. Si vous n’adoptez pas ces 3 maximes vous êtes un moins que rien vous n’etes pas solidaire du développement du Québec. Et bien je ne suis pas SSS je suis tout le contraire je suis un moins que rien décrié sur toutes les tribunes.


J’entends déjà les Jack de ce monde me traiter de tout les noms j’ai déjà hâte de le lire ! Mais je leur dit merci. Oui oui merci. Merci d’amener des points que nous devons débattre pour faire avancer la cause. Je crois que la société va avancer avec un bon débat d’idée. Cependant tout débat d’idée est banni par le PQ et les syndicats. Pour eux tout ce qui n’est pas pro-SSS ne vaut même pas la peine d’être soulevé.Vous savez je crois que je suis un peu séparatiste je m’en confesse. Je crois que la première province a quitter le Canada sera l’Alberta.

La séparation de l’alberta ? Bonne idée !

Stephan S.

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.