Stéphane Lapointe

Ça fait maintenant 7 ans que j’ai quitté le Québec. Évidemment puisque ma famille est encore ici je passe toujours quelques semaines (que j’apprécie beaucoup!) de vacances au Québec.

Titulaire d’un bacc. en administration des affaires et d’un certificat en informatique j’ai eu une offre exceptionnelle en 1998 pour travailler pour une entreprise basée dans la région de San Francisco (fondée par 2 Québécois).


En 2001 j’ai quitté l’entreprise (qui était sur le déclin) pour accepter une offre pour une business de Burbank (près de Los Angeles). Je n’ai pas un salaire astronomique mais c’est tout à fait acceptable pour ma situation (environ 60000$ + assurances).

Amateur de poker j’ai créé un site informatif avec 2 collègues de travail afin d’arrondir les fins de mois (qui sont quand même assez rondes). J’ai même proposé une section “promotion pour le Québec”…ce qui m’a valu une certaine réprobation mais bon…s’il faut que le Québec attende 20 ans pour entrer le Poker dans ses casinos pourquoi ne pas en profiter:http://www.blackjackcoffee.com/quebec.html

Depuis 3 ans je suis en couple avec une américaine et nous souhaitons fonder une famille. C’est le bonheur total. Elle parle un peu français mais ces “Taburnack” trahissent sa langue maternelle! La température est idéale et quoi de mieux qu’une visite au Québec dans le temps des Fêtes pour apprécier pleinement la douceur du climat californien.Avec internet les communications avec les familles sont très facile je peux écouter certaines émissions radiophoniques que j’appréciais particulièrement je prends parfois les nouvelles et la météo à Montréal au mois de février…


On peut quitter le Québec la tête haute dans le positivisme sans partir en guerre contre quiconque. Attention à ceux qui croiraient qu’habiter en Californie rime avec vacances en permanence! Il faut être persévérant travaillant et surtout il faut y croire!Voilà

SL


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.