St‚phane Pouliot

J’ai passer 2 ans en Colombie-Britanique et après 6 mois a me faire courtiser par un ancien collègue et son boss j’ai accepter une job en Alaska. J’ai été chanceux la compagnie s’est occupé de tout ils ont engager un avocat spécialiste en immigration qui a préparer tout les documents nécessaire pour l’immigration US et ma expliqué comment proceder une fois au douanes. Avec un DEC et des papiers bien remplis l’officier d’immigration ma accorder mon permi de travail (TN) en moins de 15 minutes.


Aller sur le web tapper le nom du pays où vous voulez aller plus “immigration” et vous trouverez des information sur les différents permis de travail et comment appliquer.Si vous n’êtes pas certain prennez 6 mois de vacances. Aller visiter une autre province ou pays. Aller voir comment ca ce passe làbas si les gens vous plaise. Si vous n’aimez pas ca aller voir ailleur le monde est a porté de main. J’ai des connaisances qui viennent d’un peu partout autour du monde et croyer moi ce sont tous des gens intéressant. Partout où vous aller il y a du monde qui vous ressemble.


Il y a même des américains anti-américains si ca peux faire plaisir a certain.Par ici vos voisins ne vous acceuillent pas avec une tarte au pommes ils vous invite a souper. En plus vous avez de grandes chances de retourner chez vous avec un saumon ou un morceau de viande sauvage pour votre souper du lendemain.Ici les banques sont ouverte le samedi (et même le dimanche pour certaine succursales) 95% des commerce accepte les chèque personnel. Le bureau de poste est ouvert le samedi. Une visite à la clinique médicale coute environ 125$ (payer a 80% par les assurance de la compagnie) mais le plus important c’est que sans avoir de rendez-vous vous ressortez en moins de 45 minutes. Le cout de la vie est plus élever qu’au Québec (comme à Vancouver mais en argent US) mais comme les impôts sont plus bas et qu’il n’y a pas de taxe de vente j’ai le loisir de choisir où je dépense mon argent.


En finnisant n’aillez pas peur si votre anglais est ordinaire. La plupart des américain se sente stupide parce qu’ils sont unilinque. Vous aller voir que ce n’est pas si difficile et vous progresserez rapidement. Si vous accrocher sur un mots dite le en francais les 3/4 du temps c’est presque pareil. N’oublier pas que les américaines adorent entendre un accent étranger…Je retournerais peut-être rester au Québec un jour mais pour l’instant pour moi le gazon est plus vert en Alaska. (Oui oui on as un été ici et lui aussi il est plus beau que celui du Québec.)

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.