Sylvain

Il y a longtemps que je pense à quitter le Québec pour plusieurs raisons fondamentales. Tout d’abord l’hiver et ses nombreux désavantages la préservation constante de la langue française sous forme de censure du contenu anglophone (les quotas francophones en radio la quantité incroyable d’entreprises canadiennes anglaises ou américaines qui refusent de s’établir au Québec pour une raison aussi stupide que la loi 101 en sont deux bons exemples) et la vie en anglais offre beaucoup plus de possibilités et surtout une plus grande diversité peu importe nos intérêts personnels.Depuis quelques temps j’ai constaté en voyageant notamment au États-Unis que la vie au Québec est bien pire que ce que je croyais. Je suis allé en Virginie récemment et j’ai constaté que la taxe de vente là-bas est de 5% alors que chez nous elle est de 15% l’essence est à 55 cents le litre alors que chez nous elle est à 1.10$ le litre. Les produits de consommation sont pour la plupart de 50% à 100% moins chers qu’au Québec. Chez Walmart par exemple il y a une épicerie complète qui en superficie dépasse largement ce que j’ai pu voir au Québec. Au Saguenay on a fait fermer le Walmart parce que les gens ont crié haut et fort “maudits Américains vous voulez pas qu’on se syndique ben fuck you!” Depuis ce temps les gens du Saguenay doivent se contenter de faire leurs achats au “magasin général” du coin qui vend 3 fois le prix que Walmart vendait mais au moins ça encourage l’industrie locale qu’y disent…En Virginie les autoroutes sont d’une beauté insatiable. Au Québec il faut faire du slalom sur la plupart des routes pour éviter les nids de poules pour garder son auto en ordre. Les Américains paient leur 50 cents lorsqu’ils passent devant un poste de péage et ils apprécient les routes que cela leur donne en retour. Au Québec il y aurait probablement une manifestation pour dénoncer une telle décision.En Virginie les amuseurs publics (musiciens jongleurs spectacles de marionnettes etc.) sont payés par la ville. Il est donc INTERDIT de leur donner des pourboires et en plus d’offrir un type de divertissement d’une qualité jamais vue au Québec il n’y a pas de “pouilleux” alcooliques qui ont le culot de demander des pourboires pour aller boire alors qu’ils offrent un produit médiocre.J’ai vu Toronto l’année dernière également et c’est un peu la même chose. C’est plus propre les centres d’achats sont plus grands il y a une plus grande variété d’à peu près tout il y a des types de restos que nous ne verront jamais au Québec une qualité de routes de loin meilleure et surtout plus sécuritaire. Les possibilités d’emplois sont très nombreuses.Je suis tanné de payer et ne rien avoir en retour. On va augmenter mes immatriculations on voulait augmenter les taxes de vente à 16% on parle de séparation alors qu’on est derniers sur beaucoup de plans. J’ai peur d’un Québec souverain qui va s’isoler du reste du monde. Pourquoi lorsque je vais dans le Canada anglais je vois beaucoup de similitudes avec les États-Unis mais j’en vois très peu avec le Québec. Le Québec est toujours à part des autres à leur désavantage!!!Le Québec va devenir un pays du tiers monde s’il se sépare du Canada. Par son unilinguisme par son fardeau fiscal qui laisse de moins en moins d’argent aux contribuables pour consommer et du même fait pour faire rouler l’économie par sa mentalité nombriliste anti-américaine anti-anglophone et pro-communiste. J’en ai ma claque de payer pour des assistés-sociaux qui ont plus d’avantages sociaux que les salariés au salaire minimum. Comment un pays peut fonctionner intelligemment lorsqu’un BS avec 1 ou 2 enfants va faire moins d’argent s’il va travailler au salaire minimum? As-t-il réellement tort de rester sur le BS? Pourquoi irait-il travailler? Par fierté? C’est pas la fierté qui amène du pain sur la table… C’est ce que les BS se disent et c’est pour cette raison qu’il y en a autant parce qu’ils sont mieux sur le BS!Pour toutes ces raisons je suis tanné du Québec. Bien que j’aie un bon emploi au Québec je suis prêt à le sacrifier pour en avoir un meilleur ailleurs dans un environnement anglais sans limites. Je veux avoir la liberté de choisir ce que je veux écouter à la radio à la télévision et ne plus me faire diffuser des conneries dues à la protection de la langue française avec des Star Académie et des copies d’émissions volés à ces “maudits américains” à la télévision francophone. Je ramasse mon argent je paye des dettes et je décrisse!

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.