Sylvain Ouellette

Bonjour à tous Depuis quelques années je souffrais d’asphyxie manque d’oxygène pour réaliser mes rêves pour progresser dans la vie pour exploiter mon plein potentiel sans devoir contourner des règles syndicales pour relever des défis… pour vivre heureux.


Le fait de voir défiler des gouvernements irresponsables et irrespectueux envers le pauvre peuple qui n’arrive plus à respirer étouffé par les taxes les impôts les syndicats qui contrôle la destiné de notre province peuplée de gauchiste vive la ‘sociale-médiocratie’. Le tout sans livrer la marchandise un système de santé complètement innefficace des routes qui sont comparable au tiers-monde et souvent pire qui ne sont pas entretenues l’hiver avec le ‘no fault’ pour bien protéger le laxisme de nos élus (C’est l’hiver méfiez-vous aussi de vous) Avec un système d’éducation qui n’a pour but que de niveler par le bas de propager les idéaux sicialistes syndicalistes et séparatistes en s’assurant que nos jeunes n’aient pas la chance de parler anglais afin d’éviter qu’il ne fassent comme moi un jour.


Sans parler des séparatistes qui croient que les choses seront tellement mieux hors du Canada… On est donc bien entre nous-autres… etc.J’ai pris la grande décision. Je quitte un emploi que j’adore j’ai vendu ma maison les meubles l’automobile etc. Je part démarrer ma propre entreprise de consultant et je le fais en Asie aux Philippines. Depuis que la décision est prise et que les choses sont irréversibles je commence à mieux respirer je me sent tellement mieux. Ce qui M’attend à partir du 22 mars? Vivre sous les tropiques sans neige ni routes mal entretenues sans taxes à la consommation avec un taux d’imposition de 10% des médecins disponibles dans un délais qui se calcule en heures pas en mois Un gouvernement qui laisse les gens prendre leur propres décisions sans syndicats pour remplacer la religion…

Comment vais-je faire pour survivre dans un pays où le fait d’être de droite et de faire de l’argent n’est pas contre-nature? Je trouverai bien…Je dois conclure en disant que même si un jour je désirais revenir au pays (ce dont je doute) jamais je ne vais revivre au Québec je crois que je vais m’installer soit au BC ou en Alberta mais fini pour moi le régime socialiste communiste…On m’a dit que j’avais beaucoup de courage de tout quitter comme ça ma réponse : il faut beaucoup plus de courage pour rester au Québec que de quitter.Bonne chance à tous… The World Is YoursSylvain Ouellette


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.