Valerie

Il me reste une année d’études collégiales et elle s’annonce des plus pénibles. Je n’étais pas supposée demeurer ici car l’Université d’Ottawa m’avait acceptée sans que j’aie passé par le merveilleux réseau des cégeps québécois (où grèves étudiante et du corps enseignant se suivent et se ressemblent).


Pourquoi je ne suis pas partie ? L’argent et les parents qui sont très bien dans leur unilinguisme et leur p’tit pays du Québec.

Dans un an je serai à Ottawa. J’y demeurerai sans doute par la suite mais ça reste à voir. Si les perspectives à l’étranger sont intéressantes il se peut fort bien que je parte sans hésiter. Je n’ai d’attaches e part alors je n’y vois aucun inconvénient! Je ne vous conseille pas de partir mais réfléchissez bien à votre avenir et à celui de vos proches cela vous aidera à prendre une bonne décision.


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.