William

Salut !

J’ai quitté la ville de Québec il y a exactement 2 mois pour venir m’établir en Alberta à Calgary. Je travaille dans un domaine qui n’est pas toujours évident (musicien et producteur) et depuis le début de l’année 2007 (avant mon départ) il y a eu une chute incroyable de travaille à Québec.


C’est la raison pour laquelle je suis parti et je ne regrette aucunement mon choix. J’ai été très bien accueilli par des gens vivant ici à Calgary. Les logements sont chers et rares mais je m’apperçois qu’en parlant avec le monde d’ici il est possible de trouver des ‘deals’ ou bien de se faire dépanner.

Une fois que vous êtes installé et que votre réseau de contact commence à se construire vous allez vous apperçevoir que ca bouge beaucoup il y a de la job et de l’argent qui roule ici ! Je sais que je ne resterai probablement pas toute ma vie ici… et il est possible que j’explore d’autres endroits (car on prend goût à visiter d’autres coins de pays (ou du monde)) mais pour moi l’expérience est très enrichissante (de tous les côtés). Il y a des bonnes choses à Québec… mais pour l’instant un musicien qui a consacré sa vie à la musique qui a fait ses études en musique ne peut plus y vivre de façon adéquate à moins de travailler dans d’autres domaines (sauf quelques exceptions…). J’ai vécu presqu’un an a Montréal… sauf que la compétition y est tellement élevé que les salaires sont plus que ridicules.

Je peux vous dresser un court résumé de CE QUI EST MIEUX ET CE QUI EST PIRE entre Calgary et Québec… mais je crois que les 2 principaux points à retenir si vous hésitez à faire le move sont L’EXPERIENCE DE VIE et L’ARGENT.L’EXPERIENCE DE VIEIl y a des gens qui vous dirons que ce n’est pas une bonne idée de partir… faites vous même votre propre opinion en l’expérimentant.

Je connais trop de gens qui ne cessent que de donner des commentaires sur tout… mais beaucoup d’entres eux sont des personnes qui n’ont jamais expérimenté et qui ont toujours eu peur de l’erreur. “Qui ne risque rien n’a rien” VOUS AVEZ LE DROIT DE FAIRE DES ERREURS dans votre vie… c’est possible que de quitter le Québec ne soit pas la solution à votre/vos problème(s)… expérimentez-le et vous jugerez par vous même par la suite. De toutes façons ce n’est pas vraiment un RISQUE… car vous ferez rapidement de l’argent pour au moins subvenir à vos besoins. Donc si vous n’aimez pas vous pouvez toujours revenir… mais vous reviendrai avec une meilleur expérience de la vie je vous le garanti.

L’ARGENT

On peut dire ce qu’on veux mais tout le monde à besoin d’argent (à différent niveau). Il se peux que vous soyez dans une situation où vous êtes endetté ou peu importe et que vous avez besoin de faire un certain montant d’argent. Quitter le Québec est une bonne solution… mais faites attention à la sélection de votre ville de destination !


Choissez une ville où il est facile de se trouver un emploi ou de se trouver des contrats dans votre domaine avec des salaires intéressants. Certaines villes américaines sont riches mais dans plusieurs villes la compétition est très élevé et les emplois sont rares et/ou sous-payés (à moins d’être dans un “réseau” plus élevé ou une “clique”).

Un bon choix je crois c’est Calgary… que vous pouvez toujours utiliser comme tremplin pour les États-Unis plus tard.CE QUI EST MIEUX ET CE QUI EST PIRECe qui est mieux:- Il y a de la job des contrats et beaucoup d’opportunité d’affaires… dans tous les domaines;- On peut se “revirer de bord” rapidement en se trouvant du travail rapidement;- Les gens y sont très accueillant et aidant (les gens à Québec le sont également);- Une seule taxe de 6 %;- Permis de conduire et plaques beaucoup moins cher;- La viande est moins cher ! Je suis carnivore alors…;


Ce qui est pire:- Le crime est plus élevé… je parle surtout au niveau du vol;- La bouffe… on mange vraiment mieux au Québec… mais on s’habitue;- Les appartements et maisons sont décorés avec moins de gout en général;- Les appartements et maisons sont très chers;- Les restaurants ferment tôt en soirée;- La surveillance policière (et les caméras) sur les routes est beaucoup plus sévère (ça peut cependant être une bonne chose pour ceux qui conduisent en fou);

CONCLUSION

Sachez qu’il y aura toujours du monde pour vous encourager… et toujours du monde pour vous décourager aussi. La réussite est un chemin pavé d’échec… il faut apprendre de nos erreurs pour faire mieux. Donc… pourquoi ne pas tenter l’expérience ?P.S. Je suis très ouvert à vos questions et vos commentaires. Je connais déjà pas mal de monde et si vous avez besoin de quelques trucs ou conseils n’hésitez pas à me contacter. Contactez-moi aussi si vous venez d’arriver pis que ça vous tente de jaser avec un de vos semblables 🙂


This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.