Xavier R. Dub‚

Salut tout le monde!Je vis à Roberval au Saguenay-Lac-Saint-Jean et je suis présentement aux études au Cégep de Saint-Félicien en Sciences Humaines depuis 2 ans. Je désire continuer à l’université en Sciences Politiques pour devenir politicologue/analyste politique plus tard. Je vise l’obtention d’un doctorat en Sciences Politiques. Depuis que je suis tout jeune je me rappelle que j’ai toujours voulu aller vivre aux États-Unis même si je reste malgré tout fier de ma langue de ma culture et de mes origines.


Je n’ai pas peur de le dire je suis d’ailleurs souverainiste et ce pour des raisons culturelles et linguistiques davantage qu’économiques. Je déteste aussi profondément le Canada une excuse pathétique pour un pays qui selon moi n’aurait jamais dû exister séparé des États-Unis.Cependant ce que je vois du Québec d’aujourd’hui me désole au plus haut point. Autour de moi les jeunes de mon âge ne pensent qu’à faire la grève (j’ai voté pour à reculons à la dernière session mais je vous demande pardon j’ai été brainwashé je l’ai regretté après) pour payer moins cher de frais de scolarité (et quand on parle de les dégeler ne serait-ce qu’un peu ils crient à la mort de l’accessibilité à l’éducation!) fumer du pot à faire la « révolution » et se promènent avec des t-shirts de Che Guevara de manifestation étudiante en manifestation étudiante tout en maudissant les États-Unis ces grands fossoyeurs du monde entier et le capitalisme sous toutes ses formes. (Ouais l’Association Étudiante ressemble pas mal à ça…)


Inutile de dire que je me sens comme un extra-terrestre débarqué sur une autre planète moi l’intello de droite individualiste pro-américain avec un drapeau américain cousu sur son sac à dos côte à côte avec un fleurdelisé et un « American flag sticker » fièrement apposé sur le pare-chocs arrière de ma voiture (qu’on a essayé de m’enlever à plusieurs reprises dans le parking du Cégep. Je mets d’ailleurs mon drapeau américain sur ma voiture à tous les 4 juillet et à tous les 11 septembre et mon drapeau québécois les 24 juin.) Bref je suis beaucoup plus Américain que Québécois dans mes valeurs et ma mentalité.Cela dit je suis encore souverainiste mais si le prochain référendum ne passe pas c’en est fini et à ce moment je prônerai l’annexion pure et simple du Québec aux États-Unis. On perdra pas notre temps dans un pays « U.S. version Light » comme le Canada au moins et on va s’enrichir comme il faut à défaut de conserver notre culture… d’ailleurs je n’ai qu’à prôner l’annexion pure et simple du Canada tout entier aux États-Unis.


Et d’un autre côté quand je regarde la société québécoise d’aujourd’hui je pense de moins en moins qu’on va être capables de faire un pays qui a de l’allure avec notre société de gauchistes national-syndicalistes tout juste bons à se plaindre de leurs salaires de misère quand ils font 19$ de l’heure à la SAQ ou 70 000$ dans la SQ avec 3 ans de Cégep. Non mais c’est frustrant je travaille 2 jobs à 7.60$ de l’heure moi et je me plains pas…Je suis DÉGOÛTÉ du taux d’imposition québécois la société la plus taxée en Amérique du Nord avec les routes les plus laides et un des pires systèmes de santé et d’éducation publique (car la gratuité ne rend pas le système meilleur elle l’empire!) Juste le fait de penser que si je reste travailler ici plus tard je vais avoir à payer 40% de mon salaire au gouvernement ça me démotive complètement.

En plus tu reçois une augmentation de salaire tu changes de « bracket » et tu te retrouves avec moins d’argent qu’avant? Insensé mais paraît que c’est ça le Québec… VIVE LE FLAT TAX! Je reste pas ici no fucking way. J’ai même pas commencé à payer des impôts (étudiant) que je suis déjà écoeuré d’en payer! Ça me lève vraiment le cœur quand je vois tout le salaire de mon père qui s’en va pour faire vivre un système dont on ne retire à peu près rien en tant que faisant partie de la classe moyenne. Je suis DÉGOÛTÉ de voir que les grands syndicats se prennent pour le gouvernement et que Ô comble de l’incroyable LA POPULATION LES ÉCOUTE ET FAIT CE QU’ILS DISENT!

Je suis TANNÉ du royaume de la pensée unique même si j’ai déjà été de gauche et social-démocrate… jusqu’à ce que je commence à travailler. Mais là j’ai les yeux ouverts parce que j’ai vu comment les choses marchaient vraiment et à quoi l’argent servait vraiment. Le Québec n’est pas une société tolérante pour qui pense différemment de la masse laissez-moi vous le dire! Je suis TANNÉ que le « gouvernemaman » nous prenne pour des bébés lala qui sont même pas capables de décider de ce qu’ils veulent ou de ce qui est bon pour eux. « Ben non faites pas ci faites pas ça c’est pas bon pour vous ceci est un message du gouvernement du Canada/Québec. » Je suis TANNÉ qu’une gang de B.S. se fasse vivre avec les salaires de la classe moyenne que nos routes ressemblent à celles de l’Europe d’après-guerre et qu’on doive attendre 8h à l’urgence pour se faire soigner. ÇA c’est pas de l’accessibilité!Je suis TANNÉ et ÉCOEURÉ de la mentalité collectiviste québécoise de l’omniprésence des syndicats de l’insuffisance des libertés individuelles (par exemple l’existence d’organismes complètement inutiles comme le CRTC – si je veux écouter XM Satellite Radio et la télé américaine je devrais en AVOIR LE DROIT – et le gouvernement fédéral au grand complet l’interdiction des détecteurs de radar et autres choses permises aux États-Unis l’interdiction du port d’armes et bien d’autres choses) du coût des services qui augmentent tout le temps plaques permis de conduire et bien d’autres des grèves qui n’en finissent plus dans toutes les sphères de la société (et c’est toujours la population qui est privée de services remarquez!) et de bien d’autres choses encore.

En plus JE DÉTESTE l’HIVER. J’abhorre le froid y’a pas de mots péjoratifs assez forts pour exprimer ce que je ressens au sujet de l’hiver. Il faut s’acheter des bottes des manteaux des tuques des pneus d’hiver conduire différemment c’est plus dangereux sur les routes parfois on peut pas conduire tellement il fait tempête pelleter etc. ARGHHH le calvaire l’enfer! ET ÇA DURE SIX MOIS! Je m’enfermerais dans la maison d’Octobre à Mai si je pouvais!Bref je suis mûr pour un grand départ et à part ma famille que j’adore je vois pas ce qui pourrait me retenir ici à part mon amour de la langue française et de la culture québécoise (même fortement subventionnée – cependant je n’aime pas les chansons francophones) Plus les jours passent plus je suis écoeuré du Québec. C’est con à dire mais c’est comme ça. Je veux vivre l’American Dream plus que tout au monde et m’installer quelque part aux États-Unis où il y a plus de liberté peu d’hiver et une meilleure qualité de vie. Je suis déjà 100% bilingue (sans accent français de surcroît) et j’en connais long sur mon futur pays en plus de la volonté ferme de devenir américain.

Mentalement je suis prêt. Que me faut-il de plus?Ah oui un emploi bien payé dans ma branche et un diplôme universitaire. J’espère pouvoir étudier aux États-Unis après mon baccalauréat et/ou ma maîtrise et ainsi être déjà sur place à la fin de mes études pour dénicher un bon boulot. J’ai pensé m’établir dans les environs de Washington D.C que j’ai visitée cet été. (La Virginie me plaît particulièrement) Vu que j’étudierai en Sciences Politiques c’est probablement un choix logique et de plus il n’y a pas vraiment d’hiver…Je verrai bien ce qui se passera. Mais je quitterai le Québec en bons termes et ce sera une joie de revenir. Après tout ce sont mes racines et j’en suis encore fier… pour le moment.

Salut!Xavier R. DubéP.S. Avant je disais « J’espère qu’un jour je vivrai aux États-Unis… »Maintenant c’est plus « SVP je veux partir d’ici le plus vite possible! » La question n’est plus de savoir SI je vais partir aux États-Unis mais bien QUAND…

This entry was posted in Temoignages. Bookmark the permalink.